Découvrir le métier d’agent mandataire en immobilier

1 février 2016 admin

Découvrir le métier d’agent mandataire en immobilier

Sextant, agence immobilière sans vitrine continue à recruter des mandataires immobiliers. Ce sont des agents commerciaux qui travaillent pour le compte d’un mandant. Le mandataire est un intermédiaire qui met en relation les propriétaires et les acheteurs. Découvrez leur métier.

Bien qu’à la création des premières agences immobilières le métier d’agent mandataire n’existait pas, aujourd’hui on compte entre 50 à 80 réseaux d’agents mandataires. Ceux-ci compteraient environ 38 000 agents en immobilier en France dont 11 000 indépendants. Environ 12% des transactions immobilières seraient réalisées par des agents mandataires en immobilier (d’après le cabinet Xerfi), ce qui prouve l’augmentation du poids de ceux-ci.

Le mandataire, qui agit pour le compte d’un réseau immobilier ou pour le compte d’une personne titulaire de la carte professionnelle, peut disposer de différents statuts. Celui d’agent commercial, c’est un travailleur indépendant qui exerce au nom du mandant et celui d’auto- entrepreneur qui lui permet de bénéficier de formalités administratives simplifiées. Les mandataires sont des conseillers immobiliers et négociateurs indépendants au service des vendeurs-acquéreurs, mais aussi des investisseurs et locataires. Il doit faire la promotion des biens qui lui sont confiés par le mandant. Il doit ensuite réaliser la négociation des conditions de vente et d’achat et la rédaction des pièces classiques.

Le mandataire auto entrepreneur possède le statut social de dirigeant d’entreprise. Il est travailleur indépendant et travaille pour le compte d’une autre entreprise. Dans le cas de l’immobilier, le mandataire auto entrepreneur travaille pour un mandant qui ne dispose pas d’agence immobilière à proprement parler mais plutôt d’un service en ligne. Le mandataire, qui est soumis à un régime micro fiscal ne doit pas dépasser un chiffre d’affaires encaissé de 32 600 euros HT lors d’une activité de prestations de services.

La rémunération des agents mandataires se fait sur les commissions. En effet, comme ils ont le statut de non salarié et qu’ils sont inscrits au registre spécial des agents commerciaux, ils sont rémunérés de 70 à 99% du prix total de la commission lors d’une transaction. Ces agents sont principalement des agents professionnels de l’immobilier ou bien des anciens commerciaux issus d’un autre secteur.

Le mandataire possède à sa disposition un mini site qui lui est dédié, présentant son parcours et ses mandats. Il a aussi accès a des logiciels de transactions et a une e-boutique afin qu’il puisse commander des supports publicitaires tels que des flyers, panneaux, qui lui seront utiles lors de la prospection. Une formation en immobilier leur ait offerte par le mandant.

Avec la modification de la loi ALUR (Accès au Logement et a l’urbanisme rénové) en 2014, il est maintenant obligatoire de renouvelé votre RCP agent commercial. La loi ALUR a modifié les conditions de délégation de la carte professionnelle d’agent immobilier (entre agents commerciaux et mandataires immobiliers). Il est maintenant obligatoire de souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle afin d’assurer les éventuelles erreurs et leurs conséquences onéreuses. Sextant propose deux options : l’offre d’ASSERIS à 98 euros/an et celle de la CNASIM à 215euros/an. De plus, des nouvelles compétences sont exigées afin d’exercer cette profession, celle notamment de la capacité de négocier. De nouvelles interdictions ont aussi été mises en place telles que la réception ou la détention de fonds de commerce, des opérations de gestion. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à suivre ce lien.

, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez nous



J'accepte de recevoir des e-mails de Sextant France

Le dispositif Denormandie : comment ça marche ?

Le 18/03/2019

Un accord de retrait envisageable ?

Le 15/03/2019

L'immobilier de luxe : Focus sur les tendances pour 2019

Le 11/03/2019