Photographie et immobilier: un duo gagnant

16 janvier 2014
16 janvier 2014 Matthieu Cany

Photographie et immobilier: un duo gagnant

Le rôle de la photo dans l’immobilier prend de l’importance à mesure que les nouvelles technologies se développent.

Avant, une personne désirant vendre ou acquérir un bien immobilier se rendait dans une agence. Aujourd’hui, internet et le moteur de recherche aux deux « O » font presque tout le travail.

Cependant, vendre un bien immobilier via internet n’est pas plus facile. La propriété profite certes d’une visibilité accrue or elle doit logiquement faire face à d’avantage de concurrence. Toutes les agences immobilière ont franchit le pas et font face aux particuliers désireux d’éviter les frais d’agence dans la vente de leur bien.

Une personne souhaitant acheter un bien ira sur internet, entrera ses critères de recherche avant de voir apparaître la liste des biens correspondant, offrant tous une photo. UNE photo. Voila ce à quoi incombe la tâche remporter la première bataille, celle du « clic » : donner envie au client potentiel de cliquer sur votre bien plutôt qu’un autre.
Dans la foule de biens entrant dans les critères de prix, de surface … voila tout ce qui différencie les centaines de biens sur le marché.

Le rôle de l’agent immobilier doit donc évoluer pour rencontrer ce nouveau besoin.

En effet, la vente commence désormais avant même la prise de contact par le client potentiel. Si la propriété est magnifique, qu’elle correspond aux critères de recherche et que le vendeur est excellent mais que personne ne va sur la page de la propriété, les chances de la vendre sont réduites.

Des études ont été réalisées pour souligner l’importance de proposer aux visiteurs du site des clichés de qualité, notamment par le Redfin Research Center (réseau d’agents immobiliers aux États-Unis).

Le graphe ci-dessous souligne la différence de prix de vente d’un même bien présentant une photo amateur ou une photo professionnelle.

Le graphe ci-dessous montre que des photos prises avec un appareil reflex permettent une vente plus rapide du bien.

Vendre plus vite et à un prix plus élevé, voilà qui est intéressant pour le vendeur ! Toutefois, une bonne photo requiert un investissement important, dans la mesure où les smart phones et de nombreux appareil numériques ne sont pas encore à la hauteur de l’exercice.

Matériel et compétence

Pour faire du travail de qualité, un matériel adéquat est d’une aide précieuse.

Aurélien Aumond, agent immobilier puis photographe immobilier a publié un article contenant des références de matériel utilisé en photographie. Le matériel qu’il utilise est de très bonne qualité et je recommanderai, dans la mesure du possible du matériel de cet acabit.  Cependant j’ai bien conscience du budget important que cela représente et du matériel de bonne qualité peut être trouvé à des tarifs plus abordables chez Canon ou Nikon qui sont les deux géants sur le marché.

De plus, l’utilisation d’un logiciel de retouche permet de soigner le résultat d’une photo, de mettre certains éléments en valeur ou d’en enlever certains indésirables.
De nombreux logiciels sont disponibles. Du plus connu, Photoshop (12.29€ttc/mois), à ceux proposés par les marques d’appareil photo comme le Capture NX 2 de Nikon (149,90€) en passant par d’autres plus accessible comme par exemple PhotosNickel.com (35$ par photo pour le mode Intégral), tous proposent différentes fonctionnalités.

L’acquisition du matériel de photographie et d’un logiciel de retouche est un premier pas et constitue la partie financière de l’investissement. Ensuite vient la partie personnelle de l’investissement, qui nécessite du temps pour apprendre.

Les appareils photos proposent de nombreux réglages qui peuvent aisément effrayer les néophytes de par leur nombre et la complexité de leurs termes. En effet, le vocabulaire de l’art de la photographie est très spécifique. Le livret fourni avec l’appareil et de nombreux sites dédiés à ce domaine vous aideront à vous familiariser  rapidement. La pratique est aussi importante dans la prise en main, vous pouvez apprendre en vous amusant avec les fonctions quand vous prenez vos photos et en observant le résultat obtenu.

Il en est de même pour les logiciels de retouche. Quand vous les achetez, un tutoriel vous est proposé afin de connaître les bases. De nombreux internautes proposent aussi des conseils et astuces via des articles publiés sur différents sites spécialisés, des forums de discussions ou encore des vidéos.

Cet investissement peut sembler important tant sur le plan financier que personnel, toutefois les résultats sont indéniables. L’importance d’une photo pour présenter un bien immobilier est identique à celle d’un packaging attirant pour un produit en rayon.

Par ailleurs, si l’appareil photo d’un smart phone est insuffisant pour prendre en photo un bien immobilier, il est crucial de se rappeler que de nombreux futurs acquéreurs font leur recherche sur ces gadgets aux écrans à taille réduite. Une photo de qualité est indispensable ne serait-ce que pour produire un bon rendu sur petit écran.

Pour ce qui est de l’investissement personnel, il sera conséquent au début. Puis, au fil de votre progression, vous vous transformerez en artiste de la photographie, si bien que vous serez photographe attitré pour les futurs événements familiaux comme le baptême de votre neveux ou nièce.

Et n’oubliez pas, de nombreuses personnes sont passées par cette phase d’apprentissage et nombre d’entre eux ont souhaité aider les prochains élèves photographes en laissant de nombreux conseils précieux sur internet. Vous n’êtes pas seul !

, ,

Matthieu Cany

Matthieu Cany est le gérant de Sextant France et Managing Director de Sextant Properties.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez nous



J'accepte de recevoir des e-mails de Sextant France

La mise à disposition des données immobilières : qu’en penser ?

Le 26/04/2019

Le dispositif Denormandie : comment ça marche ?

Le 18/03/2019

Un accord de retrait envisageable ?

Le 15/03/2019