Ce qu’il faut retenir à propos de la formation continue pour l’immobilier

30 septembre 2016
30 septembre 2016 admin

Ce qu’il faut retenir à propos de la formation continue pour l’immobilier

Que vous soyez un fin promoteur immobilier ou juste employé dans ce secteur, la loi ALUR ne vous a certainement pas échappé. Son objectif a d’ailleurs fait l’unanimité des professionnels puisqu’il vise à “réguler les dysfonctionnements du marché, à protéger les propriétaires et les locataires, et à permettre l’accroissement de l’offre de logements dans des conditions respectueuses des équilibres des territoires”.

Une des directives couvre le perfectionnement ou la mise à niveau des titulaires de cartes professionnelles et de leur collaborateurs proches. Vu que cette formation continue pour l’immobilier est obligatoire depuis le second trimestre de cette année, l’équipe Sextant a voulu faire le point. Nous allons donc couvrir l’impact de cette loi sur le personnel ainsi que les options qui s’offrent à vous.

Qui doit suivre cette formation continue pour l’immobilier?

En fait, tout le personnel qui a un contact direct avec la clientèle ce qui représente beaucoup de monde. Voici la liste officielle:

  • Les titulaires de la carte professionnelle
  • Les représentants légaux ou statutaires
  • Tous les salariés assurant la direction d’un établissement
  • Tous les collaborateurs, salariés ou non, habilités par le titulaire de la carte professionnelle

Quelles formations choisir?

Pour résumer, celles qui ont lien direct avec votre activité. Par exemple les titulaires la carte professionnelle T et ceux de la carte S ne vont pas suivre les mêmes formations. En fait, la loi propose la liste de domaines suivants:

  • Construction
  • Habitation
  • Transition énergétique
  • Urbanisme
  • Commercial
  • Juridique
  • Economique
  • Déontologie (2 heures minimum)

Combien de temps pour la formation?

La réponse est simple: au minimum 14 heures par année selon la date de renouvellement de votre carte professionnelle. Si celle-ci expire en 2019, vous devez donc suivre 42 heures entre 2017 et 2019. En effet, 2016 n’est pas incluse dans le décompte. Vous pouvez également effectuer 22h en 2017, une pause puis 20h en 2019. Mais pour être efficace, la formation continue doit être régulière.

Comment faire valider cette formation?

Pour les colloques, c’est très simple, une attestation de présence suffira. Par contre pour les formations suivies au sein d’organismes professionnels, il vous faudra une attestation avec les informations ci-dessous:

  • Objectifs de la formation
  • Son contenu
  • Sa durée
  • La date de la formation

A quel moment faut-il soumettre les attestations?

Dans tous les cas de figures et quelque soit la date de délivrance de votre carte professionnelle, au moins 2 mois avant la date d’expiration de celle-ci. Par exemple, si votre carte expire le 30 Juin 2019, faites le nécessaire avant le 30 Avril de la même année.

, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez nous



J'accepte de recevoir des e-mails de Sextant France

Lancement du site Météo Immo : Sextant fait la pluie et le beau temps sur le marché de l’immobilier !

Le 03/10/2019

La gestion des mandats : 10 conseils à appliquer lorsque vous avez 20 mandats en portefeuille.

Le 03/09/2019

Quelle banque 2.0 pour un compte Micro-entrepreneur ?

Le 01/07/2019